Lieu de vie pour 6 adultes déficients intellectuels avec troubles associés dont l’autisme
 
Création d’un jardin maraîcher en permaculture

ACTUALITÉ – atelier permaculture :

Le 16 juin 2018, nous avons vécu un très bel atelier permaculture. Une rencontre qui marque une étape importante de notre projet puisque nous avons pu découvrir ensemble le magnifique écrin qui abritera notre rêve.
→ Cliquez ici pour découvrir les photos de l’événement et la présentation détaillée de Thomas, notre permaculteur.

 


UNE RÉALITÉ
650 000 personnes atteintes d’un trouble autistique
13 300 places manquantes en établissements social ou médico-social dont 9 800 pour les adultes
Un flux important vers la Belgique
 

UN PROJET INNOVANT
Construire un lieu de vie collaboratif pour 6 jeunes adultes en situation de handicap mental, Apporter une réponse adaptée aux besoins des personnes handicapées :
• Créer une alternative aux modes d’accompagnement du tout collectif ou du tout individuel,
• Développer l’autonomie,
• Favoriser l’intégration sociale des personnes et leur participation à la vie du quartier,
• Proposer une activité métier solidaire grâce à la culture maréchaire adaptée au handicap.
 

Un projet qui s’adresse aux personnes avec un handicap mental

Ce projet s’adresse à des personnes ayant besoin d’une attention particulière sur le plan cognitif
• La relation aux autres
• La communication
• L’autonomie
• L’expression des besoins et des attentes

 

Le principe du compagnonnage

Une commission d’admission proposera à une dizaine de personnes handicapées de cheminer ensemble jusqu’à l’ouverture. Des rencontres mensuelles seront organisées, certaines seront festives (anniversaires), d’autres sous forme d’ateliers afin de se projeter ensemble dans la vie quotidienne. Elles permettront de confirmer le partage de valeurs communes.


La commission d’admission est composée de 7 personnes habilitées : médecin, psychologue, professionnels et parents. La charte de compagnonnage sera signée par chaque personne handicapée et son représentant légal. Il y sera notamment indiqué que l’intégration dans le groupe de compagnonnage n’est surtout pas une promesse de place définitive dans le foyer. Il s’agit de constituer un groupe homogène de 6 résidents.
 
La première réunion des compagnons a eu lieu en janvier 2018.
 

Les conditions d’admission

• Résider dans le département du Nord
• Avoir entre 20 et 40 ans
• Être porteur d’une déficience intellectuelle, avec troubles associés
• Faire partie du groupe final de compagnonnage
 

Une dynamique communautaire et spirituelle

La dimension communautaire est caractérisée par les rencontres gratuites et les relations de réciprocité qui se tissent entre les membres de la communauté (personnes handicapées, salariés, volontaires, membres du CA, bénévoles…).
La dimension spirituelle : le projet trouve ses racines dans les valeurs chrétiennes et essaye de les vivre au quotidien. Il s’agit d’accompagner les personnes, avec leur handicap mental, dans une dimension globale, y compris spirituelle.
 

En 2019… ouverture de l’habitat partagé

et dégustation de la première soupe du jardin maraîcher.